BONSOIR MONSIEUR LAURENT

MAURICE DESMAZURES

Mise en scène et Scénographie EMILE AZZI

LES 23, 24, 31 OCTOBRE 2020 À 20H30

LE 25 OCTOBRE 2020 À 17H

118810904_705594920030767_73766987979230

À propos

C’est un de ces rendez-vous délicieux et mystérieux que le théâtre nous offre de temps à autre. Lorsque deux inconnus se rencontrent pour un dernier tango à Paris...

Une rencontre dans un bar entre un comédien qui n’a jamais eu sa chance et un inconnu qui sort de prison va réveiller les espoirs et les rêves brisés mais jusqu’où ?

C’est un rendez-vous avec le temps, avec l’existence, avec ce sentiment que tout le monde ressent de ne pas être à sa place, de n’avoir jamais eu sa chance, d’avoir tout raté, d’être passé à côté et de ne pas pouvoir revenir en arrière. Un rendez-vous pour retrouver ce moment où tout a basculé, et où la brume de l’horizon s’est épaissie en ne laissant plus rien entrevoir.

Il suffira d’un rien pour que l’œuvre réveille en chacun de nous des souvenirs intimes et personnels, des rires aux larmes.

Auteur

Maurice Desmazures 

L’auteur qui hésitait à en être un… Etre auteur est une lourde responsabilité…vis à vis de soi même. J’ai pu me dire que c’était possible quand Jean Anouilh m’a écrit un jour: «  je suis sûr que vous êtes un auteur et je me demande pourquoi on met tant de temps à vous jouer ». «Le jeu est venu grace à quelque personne: Jacques Mornas, créateur de l’ERAC, (Cannes), quia donné avec succès «Le méncène» pièce apprécié de Jean Anouilh et de Jean Le Poulain. Puis grâce à Michel Duchaussoy  pour lequel j’ai écrit plus de trente pièces jouées à la radio, et une en plus sur France Culture par la Comédie Française. Puis d’autres comme des petits cailloux sur le chemin. A Paris au Tristan Bernard, Les femmes d’un homme : au studio Bertrand, L’arbre de mademoiselle d’Escarbasse, prix du  théâtre court à Arles. Le Mécène à Genève et Sèvres, Charrette au programme à Neuilly et Bruxelles, sujet: la Comédie française pendant la Révolution, 27 personnages, peur de rien…, Jeanne d’Arc et Cauchon à l’église Saint Roch, Église des artistes à Paris, et d’autres. Etre présent sur scène, parce qu’une pièce , même si elle commence sur une table, n’a pas vocation à finir dans un tiroir. 

L'ÉQUIPE

Mise en Scène et Scénographie Emile Azzi

Assisté de John Sunshine

Avec Emile Azzi, Philippe Michel et Delphine André

AUTOUR  DU  SPECTACLE

Le temps, les rêves, les désillusions, l'accident, l'attente, la solitude, le quotidien, la vie, le hasard, notre place, le texte nous parle avec simplicité et sans filtre. Il suffit d'un rien et l'œuvre saura éveiller en chacun de nous ces souvenirs intimes et personnels, ce temps écoulé qui marquera à jamais de son empreinte toute la suite d'une vie.

SUIVEZ - NOUS

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
INSCRIVEZ - VOUS À NOS NEWSLETTERS
Théâtre de la Reine Clotilde - 77 Rue de Grenelle 75007 Paris